Two business partners signing a document

PROTÉGER

Sur autoroute

  1. Allumer ses feux de détresses dès le ralentissement.
  2. Se garer avec prudence sur la Bande d’Arrêt d’Urgences s’il est possible de déplacer les véhicules accidentés. Même consigne si vous vous arrêtez afin de porter assistance à quelqu’un, dans le cas où un autre véhicule n’est pas déjà stationné dans cette intention.
  3. S’équiper et faire s’équiper du gilet Haute Visibilité.
  4. Mettre les usagers à l’abri à l’extérieur du véhicule, derrière les glissières de sécurité si elles existent, ou loin de la chaussée.
  5. Se diriger immédiatement vers la borne d’appel d’urgence la plus proche.
  6. Interdire de fumer à proximité pour éviter un incendie.
  7. Conserver la fluidité du trafic lorsqu’un accident survient sur la voie en sens inverse ? Ne pas ralentir pour regarder.

Sur route

  1. Allumer ses feux de détresse dès le ralentissement.
  2. Se garer avec prudence en évitant de gêner l’accès aux secours, s’il est possible de déplacer les véhicules. Même consigne si vous vous arrêtez afin de porter assistance à quelqu’un, dans le cas où un autre véhicule n’est pas déjà stationné dans cette intention.
  3. S’équiper et faire s’équiper du gilet Haute Visibilité.
  4. Mettre les passagers à l’abri à l’extérieur du véhicule. Sortir du côté opposé au trafic.
  5. Baliser l’accident par un triangle à 200M en amont, s’il est possible de le faire en toute sécurité (densité de circulation, visibilité…).
  6. Interdire de fumer à proximité pour éviter un incendie.

Pour les véhicules accidentés :

  • couper le contact de tous les véhicules,
  • débrancher la batterie car risques d’incendie si étincelles,
  • caler les véhicules en cas d’instabilité. Passer une vitesse ou serrer le frein à main.

ALERTER

Prévenir les secours ! Ne jamais penser qu’une autre personne les aura déjà prévenus. Garder son calme. Être bref et précis.

Sur autoroute

Appeler impérativement depuis une borne d’appel d’urgence. C’est le seul moyen de contacter directement les secours concernés et être immédiatement localisé.

Sur route

Borne d’appel direct : ligne directe

Téléphone fixe, cabine téléphonique ou téléphone mobile

  • SAMU : 15
  • POLICE, GENDARMERIE : 17
  • POMPIERS : 18
  • Tous les services d’URGENCES : 112

Ce qu’il faut savoir :

Les bornes d’appels sont situés tous les deux kilomètres sur autoroutes. On les trouve également sur les voies rapides, les périphériques et dans les tunnels.

Le 112 est valable dans les pays de l’Union Européenne. Il donne accès à tous les services d’urgences. Dès réception de votre appel, un opérateur vous aiguille vers le service adéquat.

Depuis un téléphone fixe, les numéros d’urgence sont accessibles gratuitement, même lorsque la ligne est coupée. Depuis une cabine téléphonique, ils sont joignables sans moyen de paiement.

Depuis un téléphone mobile, on peut le composer gratuitement, même sans carte SIM ou lorsque le forfait est épuisé.

Des précisions vitales :   

Pour agir et avec un maximum d’efficacité, les secours ont besoin de certaines précisions. Vous devez leur transmettre :

  • le lieu précis de l’accident (numéro de rue, point kilométrique), sauf si vous appelez d’une borne d’appel d’urgence,
  • le nombre et le type de véhicules impliqués,
  • le nombre, l’état apparent et la situation des victimes,
  • l’existence de facteurs aggravants (incendie, carburant sur la chaussée, route bloquée, odeur suspecte, véhicule tombé à l’eau…)

SECOURIR

  1. Laisser les victimes dans les véhicules, sauf en cas d’incendie ou autre risque.
  2. La victime est inconsciente, mettez-la en Position Latérale de Sécurité (PLS) (à n’effectuer que si vous êtes détenteur d’un brevet de secourisme).
  3. En cas d’hémorragie abondante, comprimez la plaie.
  4. Couvrez les victimes.
  5. Parler aux blessés, réconfortez-les.
  6. Demander aux badauds de vous aider… ou de s’éloigner.

Feu de véhicule :

  • en cas de départ de feu, utiliser votre extincteur pour attaquer le feu (sous le moteur et la calandre),
  • si le feu est déjà déclaré, éloignez-vous du véhicule au plus vite, après avoir mis les éventuelles victimes en sécurité,
  • n’utilisez jamais d’eau !
  • ne soulevez jamais le capot !
  • attention aux véhicules GPL : risque d’explosion.

LA LOI

ARTICLE 223-6 du code pénal
Toute personne qui ne porte pas secours à une personne en danger, soit en agissant elle même, soit en prévenant les secours, risque une peine d’emprisonnement et une amende de 75000 euros.

ARTICLE 434-10 du code pénal
Tout conducteur impliqué dans un accident et qui ne s’arrête pas commet un délit de fuite et est puni de 2 ans d’emprisonnement et de 30000 euros d’amende.

LA VITESSE

Adapter sa conduite aux conditions de circulation (état des routes, chargement du véhicule…). Réduire impérativement sa vitesse en cas de brouillard (manque de visibilité), de pluie et de neige (manque d’adhérence des pneus à la chaussée).

Rappel des vitesses maximum autorisées :

  • sur autoroute, 130 km/h et 110 km/h par temps de pluie,
  • sur autoroute urbaine et route à deux chaussée séparées par un terre plein central, 110 km/h et 100 km/h par temps de pluie,
  • sur les autres routes 90 km/h et 80 km/h par temps de pluie,
  • en agglomération, 50 km/h et 30 km/h dans les zones 30,
  • vitesse limitée à 50 km/h, si visibilité inférieure à 50 m (brouillard, pluie, neige…)

Sanctions

  • dépassement de 20 km/h à 39 km/h : retrait 1 à 3 points,
  • dépassement de plus de 40 km/h : retrait de 4 points, amende et retrait immédiat du permis,
  • à partir de 50 km/h : retrait de 4 points, forte amende et retrait immédiat du permis. Pour les récidivistes au cours d’une même année : prison jusqu’à 3 mois et retrait de 6 points.

Savoir reconnaitre les signes de fatigue :

  • raideurs de la nuque
  • picotements dans les yeux,
  • bâillonements,
  • douleurs dans le dos.

 

⇒ vous devez faire une pause.